Couverture de la boîte  Acceuil
English version

 
 Le   Module   d'amarrage 

Buzz Aldrin's Race Into Space est un jeu qui a été écrit un peu après l'effondrement de l'Union Soviétique. C'est une simulation de la course vers l'espace entre les États-Unis et l'URSS. C'est un jeu pour un ou deux joueurs; on choisit l'une des deux grandes puissances, gére le programme d'espace du pays, et essaye d'atteindre la lune avant que votre adversaire ne puisse le faire.

Le jeu possède de merveilleuses caractéristiques, y compris différentes manières pour atteindre la lune. On peut marcher dans les pas de la NASA et faire voler Apollo, ou essayer la stratégie soviétique pour envoyer une capsule Soyuz via leur fusée lunaire N1 qui connut un destin tragique. On peut aussi faire voler une fusée Gemini vers la lune -- un projet que la NASA avait rejeté en faveur d'Apollo. On peut même décider qu'utiliser les engins spatiaux réutilisables n'est pas une si mauvaise idée, et de remettre la NASA sur la voie de leurs premiers types de navette spatial. Ou on peut même utiliser la méthode d'ascension directe, qui était inspirée par la science-fiction, avec une capsule énorme qui fait tout ce que l'on en a besoin! Pas assez de variété? Il y a aussi un projet soviétique qui fait débarquer une capsule Soyuz tout entière sur la lune !

Pendant mon enfance, j'aimais beaucoup lire l'histoire de la course à l'espace, des missions Mercury, Gemini, et Apollo (il n'y avait pas beaucoup d'information au sujet du programme soviétique à ce temps-là), de comment nous sommes allés à la lune, et je me demandais pourquoi on n'avait pas utilisé des engins spatiaux réutilisables pendant les jours du Dyna-Soar. Maintenant je pouvais voyager à la lune moi-même! Woohoo!

Le jeu est raisonnablement, mais pas totalement, fondé sur l'histoire. La plupart des programmes qui ont atteint le stade de production, et aussi quelques autres aussi, sont représentés dans le jeu. Quelques changements ont été faits pour que le jeu soit équilibré, sans toutefois diminuer la sensation historique du jeu.

Malheureusement, BARIS est un jeu difficile -- beaucoup dirait même trop difficile (j'en reparle dans la section «Tuyaux et éléments de base», ou l'on peut lire les critiques ci-dessous). Mais la jouabilité est toujours au rendez-vous pour celles et ceux qui sont fascinés par l'espace. Le jeu a été originellement publié en 1992 sur disquette. Une année plus tard, il a été réédité dans une version CD-ROM améliorée, qui incluait des films de bien meilleure qualité, et quelques petites améliorations qui l'ont rendu un peu plus facile, surtout pour le joueur Américain. note : for the american side in the game?

Voir un comparison des vaisseau spatial en BARIS à leurs homologues de vrai-vie

Capsule Mercury Capsule Gemini Capsule Apollo Mininavette XMS-2, successeur à Dyna-Soar, alias X-20 ou XMS-1 (actuellement un photo du
M2-F3 corps soulevant expérimental) Capsule Jupiter (diriger l'ascension)
Capsule Vostok («d'Est») Capsule Voskhod («Lever du soleil») Capsule Soyuz («Union») Mininavette Lapot («Sabot»), le MiG 105 «Spirale» Capsule Kvartet («Quatuor») (diriger l'ascension)

Inexactitudes historiques

N'importe quelle simulation historique aura certaines inexactitudes et simplifications, et BARIS essaye très bien d'être fidèle à l'histoire, mais pour faire marcher bien (et pour être amusant pourtant), on a fait certains compromis.

Comment tout fonctionne dans le jeu est fondé sure la programme É-U; beaucoup de la programme URSS est fait comme la programme américaine pour simplicité et gameplay.  Par example, les soviets n'avaient pas d'agence spatiale centrale, ils avaient deux ou trois bureaux qui concevaient et construisaient de quincaillerie, qui étaient donc approuvé ou rejeté par les authorités militaires et politique.  Ce serait très complexe de simuler (et peut-être pas très amusant), donc on a pris le plus important des bureaux, qui avait le chef le plus influent pour la première moitié de la course d'espace (Korolyov), et lui présenté comme équivalent de NASA.

Des querelles entre les bureaux soviets, et le duplication d'effort, était l'un raison qu'ils étaient gênés en achever la lune.  Un autre raison était que l'URSS n'a pas dépensé autant argent que les américains (on a estimé $5-10 milliards, contre $23 milliards).  Ils ont aussi commencé en retard: deux années après Kennedy avait déclaré le but de la lune.  Ces différence feraient le jeu très asymétrique, donc on les a méconnu.

À propos, les américains avait plus que NASA seulement; les militaires avaient de bonne heure commencé des efforts vers une programme d'espace--en fait, Explorer était de l'Armée, quoique sa programme s'épuisé toute de suite.  La programme de l'Armée de l'air avait de vraie substance et survivait aux 1960s.  L'X-20 Dyna-Soar, par example, était USAF, pas NASA.  Aussi, l'USAF avait une programme capsule appelé Blue Gemini qui aurait transporté des astronautes aux missions militaires en espace.  Blue Gemini avait actuellement fait quelques missions robotiques, et avait remis à neuf une capsule Gemini de NASA et l'avait relancé, la première réutilisation d'un engin spatial en histoire.  Le Manned Orbiting Lab aussi était USAF, et utiliserait deux capsules de Blue Gemini; en BARIS on peut faire la mission avec n'importe quelle combinaison de capsules et navettes.

Vostok était modifié pour le faire une vraie équivalent de Gemini, les navettes sont modifiés substantiellement de leur précédents historiques, et les capsules diriger l'ascension sont presque complètement imaginaires.  Aussi le Cricket et Duet modules lunaires sont inventions de l'équipe dévélopement de BARIS, car l'on avait besoin d'équivalents un- et deux-personne de l'Eagle et le L-3, respectivement.  Le module ouvert d'une personne du projet «Lunar Gemini» n'avait pas marchés bien aux essais de gameplay, donc il n'est pas inclu.

On fait aussi les équipages de capsules soviets comme les américains.  C'était très simple aux E-U: 1 homme en Mercury, 2 en Gemini, 3 en Apollo.  C'était différent chez les soviets.  L'un des missions Voskhod avait trois cosmonautes--sans combinaisons spatiales, pour empoigner le premier spatial de tois personnes--et plusieurs missions de Soyuz portaient un ou deux cosmonautes.  En fait, ils ont dévélopé le module LK (appelé L-3 dans le jeu) parce qu'ils avaient voulu faire sa mission lunaire avec seulement deux cosmonautes.  Mais aussi, il était beaucoup plus simple et plus facile d'utiliser la mode américaine pour BARIS--bien que plus flexibilité en équipages peuvait être l'un des avantages soviétiques.

Il y a aussi la méthode de nommer les missions: BARIS utilise la pratique américaine d'utiliser le nom de la programme et d'ajouter un nombre qui augmente avec chaque mission, garni d'hommes ou non, n'importe quel type de mission (par example, Gemini I, II, III).  Les soviets ont utilisé des noms différentes pour les types différentes des missions.  Par example, les missions Voskhod sans hommes (et garni de chiens) étaient appelées Cosmos, et vols Soyuz sans hommes étaient appelés Zond--et on a aussi utilisé ces nommes pour des sondes interplanétaires.

Informations est un example où les E-U étaient appliqués à l'URSS pour balance de jeu.  La programme soviétique était tout en secret, bien sûr, et les américains doivent deviner quoi faisant les soviets, avec l'aide du CIA.  Fritz a estimé que les informations de l'E-U étaient plus ou moins moitié précis, donc c'est comme ça pour les soviets aussi dans BARIS.  Mais les soviets avaient toujours su ce que les américains étaient en train de faire, parce que NASA était publique.  Les agents du KGB attendait des lancements.  Ceci pouvait être un autre avantage des soviets dans le jeu (est c'est comme ça dans le spinoff Blast Off!), mais c'est pas comme on l'avait fait en BARIS.

Il y a cependent une manière que la quincaillerie américaine était fait plus que le soviet dans ce jeu: dans ce temps, la fusée Atlas ne pouvait pas utiliser les remonteurs (boosters)--mais dans BARIS, elle peut les utiliser.  Il était fait peut-être pour balancer le jeu: ce serait un grand handicap si l'on ne pouvait pas lancer le Gemini sans le Titan.

Multiplayer

La version disquette a offert seulement «Hotseat».  Cependant, la version CD a ajouté Modem et Jouer-par-email.  C'était, bien sûr, écrit avant les jours de TCP/IP ou IPX multiplayer.

Système d'exploitation

Le jeu était écrit pour MS-DOS.  La version disquette fonctionne d'habitude dans Windows 95/98, et quelquefois dans Windows 2000 ou XP.  Cependant, il peut être tatillon, surtout la version CD-ROM.  Heureusement il y a un émulateur de DOS qui est disponible our download et qui s'appèle DOSBox.  J'en ai eu de bonne succès--je l'ai même utilisé pour faire fonctionner bien la version CD dans Windows 2000, qui est plus tatillon vis-à-vis des programmes DOS que XP.  DOSBox est un programme d'ordonne-ligne, qui veut dire que l'on a besoin d'utiliser plusieurs commandements et boutons pour l'utiliser.  Heureusement quelqu'un en a écrit un interface graphique, qui s'appèle D-Fend 2, et qui peut être downloadé ci-dessous.  J'ai écrit (en anglais) un guide pour configurer BARIS dans DOSBox et D-Fend 2.

DOSBox exige beaucoup de pouvoir de traitement, alors ça marche mieux aux systèmes les plus rapides (c'est-à-dire les systèmes plus nouveaux, qui ont tendance à avoir plus problèmes en courant indigènement le jeu--c'est bonne chose comment ça marche!  Pour vous donner une idée, il marche très bien sur mon PIV-1.8GHz, mais laidement lente sur mon système PIII-450MHz.

Si vous avez acquéri la version CD mais INSTALL.EXE ne marche correctement sur votre système, j'ai une solution.  Downloadez BARIS_Installed.zip et unzip-le au drive ou directoire où vous le voulez situer.  Il installera automatiquement à une subdirectoire sous le drive ou directoire vous avez choisi.  Ensuite indiquez DOSBox à cet endroit, suivant les instructions dans mon guide au-dessous.

Cependant, il est maintenant possible d'éviter les inconvéniences des émulateurs, car BARIS a été porté à Windows, Linux, et Mac par le project Race Into Space, qui inclue le programmeur original de BARIS, Michael McCarty.  Il est toujours en étage beta, mail il fonctionne très bien tout le même, et je le joue presque exclusivement.

Versions et mises-à-jour

  C'est ici l'histoire des versions du jeu:
  Liftoff!
Ver.Date de relâchementCommentaires
--1989Jeu papier relâché
  BARIS
Ver.Date de relâchementCommentaires
1.00Le 25 mars, 1993Relâchement original de la version disquette
1.00a?Ajouté un bouton «UNDO» (défaire) à l'écran Hardware Purchase, réparé quelques erreurs
1.00bLe 1 juin, 1993Réparé des autres erreurs, faisait le jeu un peu moins grand sur le disque dur
1.01Le 13 octobre, 1993Réparé des autres erreurs, et faisait le jeu un peu moins difficile(!)
1.1Le 26(?) de mai, 1994La version CD-ROM
  Race Into Space
Ver.Date de relâchementSystème d'exp.Commentaires
.1 Le 2 janvier, 2007 Linux(rpm)Premier relâchement
.2 Le 17 janvier, 2007Windows Mac Linux(rpm,tar)Réparé des erreurs, nettoyage, amélioré des animations; ajouté Autosave; le premier soutien pour la compilation sur Windows et Mac
.3 Le 24 janvier, 2007         Linux(rpm,tar)Premier version jouable. Réparé des erreurs, cirage du jeu.
.4 Le 10 mars, 2007Windows Linux(rpm,tar)Réparé beaucoup des erreurs. Commencé à utiliser le codec Ogg/Theora pour les vidéos.
.4.5Le 8 août, 2007Windows Mac Linux(tar)Réparé des erreurs, cirage du jeu. Inclus le mod de grammaire.
.4.6Le 22 août, 2007Windows Mac Linux(tar)Réparé des erreurs, y inclu réduire le matériel par 50% au lieu de le réduisant à 6%
.4.7Le 25 septembre, 2008Windows Linux(tar)Réparé des erreurs, y inclu l'erreur de 900MB
.4.8Windows Le 14 octobre, 2010
Linux Le 1 septembre, 2010
Windows Linux(deb,tar)Réparé des erreurs, y inclu l'erreur de Duration B, aussi améliorations à l'interface pour faire le jeu plus facile à administrer, et des options avancées
1.0  Officiel: le 23 août, 2011
  Linux Le 27 juillet, 2011 (deb,tar)
  Mac Le 29 juillet, 2011
  Windows Le 31 juillet, 2011
  Linux Le 10 août, 2011 (rpm)
Windows Mac Linux(deb,rpm,tar)Premier relâche stable; incluera des fixes y inclus l'équipage de zombie, le nombre d'étapes de durée, et il raccourcira des missions lunaires et offert encore des choix avancés
1.1  Le 4 juillet, 2013 Windows Linux(deb, tar) Améliorations apportées au transfert de technologie et de formation avancée, de nouvelles aides visuelles pour aider à administrer le jeu

Downloader le jeu

La sortie dans l'espace d'Alexei Leonov dès Voskhod 2, 1965 (a présenté sur la couverture de «The Buzz Aldrin's Race Into Space Companion») La version disquette est gratuitement disponible d'ici, avec les solutions de la copie-protection et le patch 1.00b.  La version CD-ROM est disponible maintenant sur l'internet.  Le droit d'auteur a retourné aus dessinateurs, qui ont donné aux fans permission de la faire disponible à condition de ne pas la vendre (voir copyright info).  Malheureusement la version CD est tant grosse (250-412Mo, contre 9Mo pour la version disquette) qu'il a été difficile de trouver un lieu pour la hôter à ma gamme de prix (c'est-à-dire, gratiute).  Cependent, j'ai trouvé des lieu, l'on peut peut-être le downloader sur Dropbox ou du site Sourceforge  Cependent, je pense que le port Race Into Space est meilleur.

Si vous downloadez la version disquette, assurez-vous de downloader aussi ses mises à jour.  La version CD-ROM n'a pas du mise à jour en que je suis conscient.

Des friandises et downloads!

Une fois que vous avez une copie du jeu, vous pouvez vous demander comment jouer ce monstre!  Ou bien, vous pouvez chercher quelques suppléments pour rehausser votre expérience BARIS.  Ou l'un ou l'autre, je vous offre la suivante.

L'amélioration Demandé - Une liste semi-officielle de demandes d'amélioration pour le jeu (en anglais) (mise à jour le 5 décembre, 2013)

Downloader le jeu   (information du droit d'auteur)
Race Into Space (la dernière version du jeu : pour Windows, Linux, et Mac)
La version CD-ROM (312mo)
   (downloader de MyAbandonware)
   (downloader de Sourceforge)
   Copie installé de BARIS (version CD uniquement) (3mo)
La version disquette  (9mo)
   Mises à jour pour la version disquette
   Solutions de la copie-protection (version disquette uniquement) (2ko)
Liftoff! (Le précurseur de BARIS) (28mo)


Modèle de demonstration (une présentation vidéo, pas un jeu partiel) (1mo)
Modèle de demonstration Sur YouTube (en anglais)
Modèle de demonstration académique (Information au sujet, pas un lien de download) (en anglais) (couverture)
BARIS en japonais (en anglais)

Blast Off! (un spinoff de BARIS par Madmax)
Comment jouer le jeu   (tous en anglais)
Manuel BARIS de haute qualité (les tables à la fin sont mise à jour) (7mo)
Manuel BARIS de basse qualité (les tables à la fin sont mise à jour, y inclu la carte aide de joueur) (2mo)
La carte aide de joueur de haute qualité (1.7mo)
The Buzz Aldrin's Race Into Space Companion, 1993
Graphique de transfert de technologie
Travaux pratiques pour Race Into Space (en anglais)

Les tuyaux et astuces de Ken Fishkin, 1993 (17ko)
Mes tuyaux et information des éléments de base, 2007 (doc) (371ko)
   Appendice pour mes tuyeaux (1ko) (mise à jour le 22 août 2013)
    Editions anciens:  ver.1  ver.2  ver.3
Guide rapide de Référence (238ko) (mise à jour le 8 avril 2014)
Tableau d'astronaute, tous les astronautes avec tous ces compétences (9ko) (mise à jour le 7 juin 2013)

Pour faire marcher le jeu
Instructions pour installer sur Linux pour Race Into Space avant 1.0
DOSBox .65 (émulateur DOS pour Windows)
D-Fend 2.0.62 (interface Windows pour DOSBox)
Comment configurer BARIS en DOSBox (instructions point par point en anglais) (3ko)
Configuration de DOSBox/D-Fend Comment le jeu est configuré sur mon ordinateur
BARIS «Trainer»* (pour assister marcher en DOS--lire ceci en anglais) (4ko)
 
Modifications, éditeurs et triches
Mod de grammaire - Corriger l'orthographe et la grammaire (pour la version CD, mais pas nécessaire pour Race Into Space) (170ko) (mise à jour le 21 novembre 2016)
Mod historique de recrutement - Faire plus précis le tableau des spationautes (mise à jour le 8 avril 2014) (22ko)
Traduction - Voulez-vous jouer BARIS en français? Il est partiellement possible, bien qu'il fausse faire lui-même. Voir les instructions (en anglais)
Éditeur de quincaillerie* (écrit par une tiers) (50ko)
La modification de BrettE1* (la quincaillerie et l'habilité des nautes sont rehaussées) (7ko)
Triche monétaire*
Triche monétaire «999MB» - merci à Satanic Mechanic (bien que je ne l'ai pas fait marcher avec ou la version disquette ou la version CD-ROM)

* Je ne les ai pas essayés, alors je n'offre pas de guaranee!

Art de couverture
Couverture de la boîte (110ko)
BARIS CD:                      petit (60ko)   énorme (1.6mo)
Couverture du boîtier CD: petite (135ko)  énorme (19mo)
Revers du boîtier CD:        petit (95ko)   énorme (11mo)
Icônes  (Downloader les 3)Musique du CD ♫
  Gemini
  Voskhod
  Space Shuttle
  Sputnik
 
♪  Musique de l'intro (1.5mo)
♪  Musique de la fin (1mo)
 

Musique inspirateur de la course d'espace   ♫
Obnimaya Nyeba (Embrassant le ciel) – A présenté sur le documentaire La chose rouge
Ya Veryu, Druz'ya (Je crois, mes amis) – A présenté, avec les sous-titres, dans l'Atterrissage Soyuz Lunaire d'Anton (au dessous)
Trava u doma (L'herbe d'à la maison) – Cette chanson est traditionnellement jouée quand les cosmonautes partent l'hôtel de cosmonaute et la tête pour le cosmodrome et le tremplin

Liens--des ressources
BarisWiki -- Information pour dépanner, demandes d'amélioration, et plus
Inscription BARIS au site Internet d'Interplay --il est rentré!
Inscription BARIS à Abandonia
Discussion de BARIS au forum The Space Race
La page BARIS de Cthulhu (en français!)
 
Liens--des critiques
Critique par Compute! Magazine, 1993 (au sujet de la version disquette)
Critique par Compute! Magazine, 1994 (au sujet de la version CD-ROM)
Critique par Abandonia (inclut des screenshots)
La page BARIS de MiGMan (inclut d'information au sujet des contenu de la boîte et descriptif)
«The Buzz is Gone» (article dans le journal The Escapist)

Liens--apparentés
«Raceintospace», un projet pour porter BARIS à Windows, Linux, et Mac, et devrait devenir un successeur pour BARIS
«It Looks Like A Dirty Beach», fiction fan d'une victoire soviétique, qui a lieu dans l'univers BARIS
 Canular de lune--saviez-vous qu'il y a du monde qui vraiement croient que l'on n'était pas allé à la lune?  Le site «astronomie mauvaise» de Phil Plait l'explique.
 L'Astronaute isolé--L'histoire de l'astronaute oublié dans la lune!
 Le programme noir d'espace--Pendant un temps de ségrégation, est-ce que le programme noir sera le premier à la lune? [Wikipedia] (en anglais)
«The space age that never arrived», Un article aperçu qui reflet que la course d'espace n'a pas eu vraiement un grand effet
 YGRIS--Yuri Gagarin's Race Into Space--Un équivalent russe de BARIS, avec des autres caractéristiques (en anglais) (en russe)

Des aventures BARIS à YouTube
 Apollo échoué - Lancer Apollo sans sécurité suffisante, et voir les feux d'artifice
 La surprise d'octobre - TehRedRisky va à la lune avec un C-Kicker
 Wizardmon et son Soyuz
 Anton me tromper dans le jeu, c'était un jeu PBEM que nous avons eu--inclue musique soviétique d'espace

M'envoyer un email  M'envoyer un email -- J'accueillis vos réactions
Pingouin  Voir mon voyage à l'Antarctique!  Des pingouins à profusion!
Le blason du Béarn  Lire de mon voyage en Europe, avec une barbécue française
USSR  Voulez-vous exécuter l'URSS, Gorbatchev comme le successeur? Il y a un poste budgétaire pour la recherche spatiale...
Bladrov's Palace  Voir mon page de Master of Orion (aller au futur d'humanité en espace)
Machiavelli: the Prince  Voir Machiavelli: the Prince et la série de jeux Merchant Prince
Logo de MS-DOS  Visiter mon page de jeux et autres programmes en GW-BASIC
~ Mon livre d'or (archivé août 2009)
Complexe d'astronaute & entraînement fondamental Complexe d'astronaute / Centre de cosmonaute
Voir le registre
Centre de cosmonaute & entraînement fondamental


Mises à jour